Le Gabon membre du conseil des nations unies pour les droits de l’homme !

Le Gabon membre du conseil des nations unies pour les droits de l’homme !

Les élections des membres du Conseil des Nations unies pour les droits de l’Homme se sont déroulées ce mardi 13 octobre 2020, dans le hall consacré aux réunions de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. 15 nouveaux membres au conseil ont ainsi été élu pour un mandat de 3 ans.

Parmi eux on note la présence de la Côte d’ivoire, la France, du Gabon et du Sénégal et bien d’autres, pour une durée de 2021 à 2023.

Le Conseil des droits de l’homme est un organe intergouvernemental du système des Nations Unies, composé de 47 États qui ont la responsabilité de renforcer la promotion et la protection des droits de l’homme autour du globe.

Il est en mesure d’examiner toutes les questions et situations en lien avec les droits de l’homme qui nécessitent son attention, et ce tout au long de l’année. Il se réunit à l’Office des Nations Unies à Genève.

Chaque siège est assorti d’un mandat de trois ans, et aucun membre n’est autorisé à occuper un siège pour plus de deux mandats d’affilée.

Ces sièges sont distribués entre les groupes régionaux des Nations unies selon le barème suivant : 13 sièges pour l’Afrique, 13 pour l’Asie, six pour l’Europe de l’Est, huit pour la région Amérique Latine et Caraïbes, et sept pour le groupe d’Europe occidentale et autres.

Cette entrée du Gabon est le fruit de la politique internationale prônée par président de la République Ali Bongo Ondimba. L’occasion pour notre pays de confronter et de dégager les stratégies adaptées à nos réalités pour d’avantage faire la promotion et la protection des droits de l’homme. Les événements se multiplient, les réflexions génèrent l’action qui a un impact sur les décisions. Ça se passe partout dans le monde, et le Gabon n’entend pas prendre le train en retard.

Jean 1er

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *