Accident grave à Ovan : 17 blessés dans une collision entre un minibus et un pick-up

Le département de la Mvoung, situé dans la province de l’Ogooué-Ivindo, a été la scène d’un violent accident de la route le mercredi 26 juin dernier. Il s’agissait d’une percution entre un minibus en provenance d’Ovan et un pick-up circulant de Koumameyong vers Ovan. Bilan 17 blessés graves et d’importants dégâts matériels.

L’accident s’est produit aux alentours de midi, entre les villages Ebe Messe et Alar, à seulement 7 kilomètres de la ville d’Ovan. Selon les témoignages recueillis, l’excès de vitesse serait la principale cause de cette collision d’une rare violence. Le pick-up blanc et le minibus se sont percutés à la sortie d’une zone particulièrement dangereuse depuis l’affaissement d’une partie de la route.

Les blessés ont d’abord été reçus au centre médical d’Ovan, avant que les cas les plus graves ne soient évacués en urgence vers le CHU d’Owendo. Parmi eux, une femme de 25 ans souffrant d’une fracture fermée du tibia et du péroné, deux garçons âgés de 16 et 8 ans présentant tous deux une fracture fermée du fémur, et un homme de 31 ans avec un trauma-thoracique et une fracture du pied.

Cet accident met en lumière l’urgence des travaux de réhabilitation nécessaires sur cette portion de route devenue extrêmement dangereuse. Malgré une mission d’évaluation en décembre dernier par le Gouvernement de Transition, aucune action concrète n’a été entreprise depuis. L’absence d’engins, d’ouvriers et d’entreprises sur place, sept mois après cette évaluation, a contribué à aggraver la situation, rendant cette section de la route inadaptée aux croisements et donc plus propice aux accidents.

Il est impératif que les autorités compétentes prennent des actions concrètes et rapides pour réhabiliter cette route et prévenir de futurs accidents aussi graves.

Clemy

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *