Affaire Kanga Guelor/CAF: la plainte de la Fecofa purement et simplement rejetée

Affaire Kanga Guelor/CAF: la plainte de la Fecofa purement et simplement rejetée

Victoire pour le Gabon. Le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) chapeauté par Raymond Hack, a rendu sa décision, deux jours après avoir auditionné la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) et la Fédération congolaise de football association (Fecofa). Sans grande surprise, la CAF a « purement et simplement rejeté la plainte de la Fecofa, au sujet de l’affaire Kanga Guelor.

La CAF a « purement et simplement rejeté la plainte de la Fecofa », « déboutant » ainsi cette fédération, qui multipliait les dérives sur fond de « mauvaise foi et de manipulation » comme le déplorait d’ailleurs la Fegafoot ce lundi.

Après deux reports successifs de son verdict dans l’affaire Kanga Guelor, la Confédération africaine de football (CAF) à travers son jury disciplinaire présidé par le sud africain Raymond Hack, a finalement rendu sa décision ce mercredi 26 mai. Au regard de la faiblesse de l’argumentaire des dirigeants congolais, l’instance faitière du football africain a « purement et simplement rejeté la plainte de la Fédération congolaise de football association (Fecofa) ».

En effet, auditionnée 30 minutes après sa consoeur devant les membres du Jury, la Fégafoot « restée fidèle à sa ligne de défense dans ce dossier » a donc finalement obtenu gain de cause, la CAF considérant notamment que les « prétentions » de la Fecofa portant sur l’existence d’une falsification de l’identité de Kanga Guelor n’étaient pas avérées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *