AKANDA: VERS LE DÉGUERPISSEMENT DES SQUATTEURS DES TERRAINS DE LA MAIRIE

A Akanda, nombre de personnes vivent aujourd’hui sur des terrains,
appartenant à la mairie, des squatters. Leur expulsion de ces lieux est annoncée par les autorités municipales.

Plusieurs terrains vont ainsi être récupérés. C’est le cas du terrain qui abritera le siège de l’hôtel de ville, situé dans la zone jouxtant le Stade de l’amitié Sino-gabonaise au nord de Libreville.

Lors du dernier conseil municipal, les conseillers municipaux de la commune d’Akanda sur instruction du maire Yvon Patrick Rombogouera,
avaient répertorié les terrains appartenant à la municipalité qui détient d’ailleurs des titres fonciers.

Face à ce qu’elle considère comme une occupation illégale, la mairie a mit en place des campagnes d’interpellation à l’endroit de tous ceux et celles qui occupent ses terres.

« Ces squatteurs vont être déguerpis car ces parcelles appartiennent à la mairie et nous détenons des titres fonciers. Celui qui abritera le siège de l’Hôtel de Ville, a déjà reçu la visite des agents de la mairie et de l’ANUTTC. Les populations sont averties, elles savent que d’un moment à l’autre, elles vont devoir partir. », promet un conseiller municipal.

La balle est donc dans le camp des squatters, désormais obligés de répondre à l’injonction de la mairie, sans qu’elle ne soit obligée de recourir à la force.

La rédaction

Laisser un commentaire