Boxe Arabe: deux Gabonais ravissent les titres de Champion d’Afrique en Guinée-Équatoriale

Boxe Arabe: deux Gabonais ravissent les titres de Champion d’Afrique en Guinée-Équatoriale

Le 30 mai 2021 à Malabo en Guinée Équatoriale, au terme du premier Championnat d’Afrique de Boxe Arabe organisé par la Fédération africaine et des Îles de boxe arabe (FAIBA), la discipline a offert ses deux visages gabonais.

Le premier était incarné par Lilian Ragazino, qui a remporté son titre de champion d’Afrique dans la catégorie 60kg, en battant facilement l’Équato-guinéen Rosalindo Okon.
Ambitieux, efficace, vif et intelligent dessus, il fait le délice des journalistes et des managers. Mais on ne connaît toujours pas sa valeur réelle.
Les challengers précédents n’ont permis de savoir si le gabonais est très, très fort ou s’il n’a toujours pas affronté d’adversaire à sa taille.

Autre raison de réjouissance. Le second visage gabonais de cette boxe professionnelle avait, le 30 mai 2021, celui de Michel Mboumba qui a rejoint Ragazino au pinacle en s’emparant du titre de Champion d’Afrique dans la catégorie 63kg, devant une foule de personnes.

Fausse note au tableau malgré tout, Lamasse Ekomesse Metu (66kg) capitaine de l’équipe nationale et Jérôme Ibouanga (57kg) qui étaient également engagés dans cette compétition ont été battus respectivement par Anastasia Obiang et Armando Molipo.

Ce championnat d’Afrique de boxe arabe constitue une préparation générale pour les athlètes gabonais avant le premier gala international de boxe arabe qui se tiendra du 27 juillet au 10 août 2021 à Moscou en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *