Categories À la une Politique

CLR: Jean Claude Ivala Boussamba rencontre des militants de derrière l’ENA

Le vice-président du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR), Jean Claude Ivala Boussamba, a rencontré samedi 27 mai 2023 des militants de cette formation politique de la mouvance présidentielle dans la zone dite derrière l’ENA.

Selon le premier intervenant issu de la délégation du vice-président du CLR, Paul Ndong Meviane, le parti a eu ses succès et ses échecs dans la zone de l’ENA. Faisant la genèse de l’implantation du parti dans le 5ème arrondissement de Libreville, il a estimé que la communion entre la hiérarchie du CLR et les habitants de l’arrondissement dans sa globalité est toujours de mise.

C’est le même avis pour Rolande Obone, qui a incité les habitants de la zone à aller s’inscrire massivement sur les listes électorales.

Livrant ses premières impressions sur la rencontre qu’il anime dans ce cadre, Jean-Claude Ivala Boussamba n’a pas pu cacher sa fierté de voir autant de personnes venir de leur propre gré suivre avec attention cette rencontre, tout en répétant des slogans exprimant leurs soutien et attachement au CLR.

Dans son adresse aux militants, le ministre délégué à l’Intérieur a insisté sur le volet social.

Jean-Claude Ivala Boussamba, comme à son habitude, s’est adressé à cœur ouvert aux jeunes, qui se plaignent du manque d’emploi. Il a conseillé à ceux-ci de se référer aux modèles des commerçants expatriés, qui sont dans tous les petits métiers. Ceci, pour éviter l’oisiveté, source de tous les maux, allant de la délinquance aux braquages dans les quartiers.

Mieux encore, les demandes d’adhésions au CLR se comptent aujourd’hui partout en milliers de personnes issues de toutes les couches sociales et dans toutes les villes et régions du Gabon y compris celles où le CLR ne disposait d’aucune assise, a-t-il dit. Ce qui fait dire à nombre d’observateurs que le CLR est la force montante par excellence qui est en train de s’implanter dans des localités considérées jadis comme des fiefs d’autres forces politiques, a expliqué Jean-Claude Ivala Boussamba.

Le week-end prochain, d’autres rencontres du genre ont été annoncées.

Jean 1er

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *