Covid-19: plusieurs journalistes membres du RENAJI ont reçu leurs deux doses de vaccin

Covid-19: plusieurs journalistes membres du RENAJI ont reçu leurs deux doses de vaccin

Plusieurs journalistes membres du Réseau national des journalistes indépendants (RENAJI), sont désormais pleinement vaccinés contre la Covid-19. Vaccinée ce samedi 17 juillet 2021, au Centre hospitalier universitaire d’Owendo ( CHUO), cette vague a été conduite par le président du regroupement, Jean Claude Affa’a. « Naturellement c’est un sentiment du devoir accompli. Les membres volontaires du RENAJI ont donc reçu ce matin la deuxième dose du vaccin contre la Covid-19. Nous sommes fiers de cet engagement citoyen. Parce qu’aujourd’hui, pour qu’on puisse normalement vaquer à nos occupations, pour qu’on puisse vivre comme avant, il faut être vacciné », a-t-il déclaré.

Cette phase survient au moment où le pays enregistre une légère hausse de cas.
Selon le Copil, le pays a enregistré 15 nouveaux cas positifs sur 6 733 tests réalisés, soit un taux de positivité de 0.2%, 13 personnes hospitalisées dont 07 en réanimation pour détresse respiratoire, 09 nouvelles guérisons et 00 nouveau décès.

« le président de la République l’a dit. Aujourd’hui nous avons répondu à cet appel pour que nous puissions vaquer librement à nos occupations », a indiqué Jean Claude Affa’a, avant d’ajouter : « le journaliste c’est quelqu’un qui se déplace. C’est quelqu’un qui a une mobilité n’est-ce pas exacerbée, et s’il n’y a pas cette carte, il sera toujours contraint d’aller faire le test PCR. Imaginez-vous aujourd’hui qu’un journaliste qui doit prendre l’avion dans les heures qui suivent. À cause de l’absence d’un carnet de vaccination contre la Covid-19, beaucoup ont raté des voyages…Donc pour que nous puissions travailler Librement et sans pression, j’encourage les uns les autres à se faire vacciner. Nous en avons montré l’exemple. Et, depuis la prise de notre première dose, aucun effet secondaire n’a été signalé ».

Vue des journalistes membres du RENAJI brandissant leur carte vaccinale

L’objectif des membres du Renaji qui se font vacciner, c’est de se protéger soi-même, mais aussi protéger les personnes les plus vulnérables à qui l’on pourrait transmettre la maladie, encourager les populations à emboîter le pas et appuyer l’action du gouvernement qui compte atteindre un fort taux de la population admissible pleinement vaccinée (deux doses) d’ici octobre, afin de lever toutes les restrictions actuelles dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *