« désormais, Ali Bongo Ondimba n’a plus besoin d’aucune aide pour se déplacer et il s’exprime normalement » dixit Marwane Ben Yahmed!

« désormais, Ali Bongo Ondimba n’a plus besoin d’aucune aide pour se déplacer et il s’exprime normalement » dixit Marwane Ben Yahmed!
Jeune Afrique dans sa parution de cette semaine, le directeur de la publication dans son éditorial s’exprime le constat fait au terme d’une interview, sur l’état de santé du président gabonais.
Marwane Ben yahmed a confié que le président de la république Ali Bongo Ondimba « a été victime d’un grave AVC (le 24 octobre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite, NDLR). Si grave qu’on se demande par quel miracle il a survécu. La rapidité de la prise en charge et la qualité des soins qui lui ont été prodigués y sont assurément pour beaucoup ».
Et d’ajouter « Il est également vrai qu’ABO s’en remet plutôt bien, qu’il se soumet à une dure rééducation et à un régime drastique qui lui a fait perdre une trentaine de kilos »,
Il parle et il marche souligne t-il « sur le plan de la motricité comme de l’élocution, il progresse vite et beaucoup. En l’espace de quelques mois, il a troqué son fauteuil roulant pour une canne (dont il est en passe de se délester à son tour, NDLR). »
En terme de conclusion, le journaliste de l’hebdomadaire panafricain jeune Afrique  confirme « Sur le plan psychique, Ali Bongo n’a rien perdu de ses facultés »
 Et de finir « désormais, il n’a plus besoin d’aucune aide pour se déplacer et il s’exprime normalement. Certes, physiquement, ABO ne sera plus jamais le même. Il va devoir s’astreindre à une rigoureuse hygiène de vie, se montrer prudent, se ménager. Sur le plan psychique, en revanche, il n’a rien perdu de ses facultés. »
Clémy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *