Categories À la une Politique

Élection présidentielle : Entamme de causeries pour Jean Marie Ogandaga

Dans le respect du chronogramme de la loi électorale, le membre du Bureau politique du parti démocratique gabonais, du 1er arrondissement de la commune d’Akanda, Jean Marie Ogandaga a débuté sa campagne de proximité de l’élection présidentielle par une grande causerie au quartier premier campement, ce 14 août 2023.

Certainement l’étape symbolique de ce périple dans le 1er arrondissement d’Akanda. C’est ici au premier campement que Jean Marie Ogandaga affectueusement appelé le DJadji entame sa première causerie de la campagne présidentielle. Et ce n’est pas un hasard.

Le temps d’un discours, Jean Marie Ogandaga reviendra sur les raisons du choix porté sur son candidat. La route bien sûre, l’éducation et l’importance première de l’égalité des chances. Le temps avenir le sera encore mieux, avec l’arrivee d’eau potable portée par le projet piepal et l’éclairage ainsi que la rénovation du marché Akandais.

A la séance, questions réponses, avec les femmes, les jeunes, les notables, ils lui ont fait part des difficultés que les populations rencontrent.

En toute humilité, le DJadji a répondu avoir compris. Et en toute honnêteté, il remettra certaines choses à leur place…. Pour en revenir une fois pour toutes aux choses vraies. Ces dernières années, si difficiles ont elles été, avec la maladie du chef de l’Etat, la Covid 19…auront amené de sensibles avancées. Et que le vote du candidat naturel, permettra d’accélérer le développement du 1er arrondissement d’Akanda et apporter des réponses à plusieurs sollicitations.

Il n’est d’ambition légitime que celle qui n’oublie jamais de partager. Ce jour le membre du Bureau politique a avant toute chose, redonner du sourire à une famille sinistrée, qui avait tout perdu lors d’un incendi. Cette maison plus grande et équipée redonnera du souffle à cette famille autant que les multiples actions posées par le chef de l’Etat aux habitants du premier campement. Laquelle n’a pas manqué de lui témoigner la reconnaissance du mérite et les remerciements à l’endroit du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

C’est sur ces actes qu’une campagne se fait. C’est sur ces faits que le respect et la reconnaissance s’entretiennent.

Ethan De Sillon

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *