Équipement et Infrastructures: Léon Armel Bounda Balonzi reçoit l’ambassadeur du Liban et le responsable d’une compagnie d’ingénierie

Équipement et Infrastructures: Léon Armel Bounda Balonzi reçoit l’ambassadeur du Liban et le responsable d’une compagnie d’ingénierie

Le ministre gabonais des Travaux publics, de l’Équipement et des Infrastructures, Léon Armel Bounda Balonzi, a reçu, mercredi, au siège de son département, l’ambassadeur du Liban au Gabon qu’accompagnait le responsable d’une compagnie d’ingénierie internationale, respectivement Son Excellence Madame Aline Younes et M. Hisham Nasser.

La visite des deux personnalités s’inscrit dans le cadre du renforcement et du développement de la coopération et du partenariat entre le Gabon et le Liban dans le domaine de l’Équipement et des Infrastructures.

Après leur avoir souhaité la bienvenue, Léon Armel Bounda Balonzi a exprimé la fierté de la République gabonaise de la nature des relations qui lient le Gabon au Liban depuis 1991. De son côté, la diplomate libanaise a réitéré la position de son pays vis-à-vis de la cause nationale du Gabon et son soutien à l’initiative de relance de son économie dans ce contexte de pandémie, tout en soulignant l’objet de leur visite.  » Cette visite donne suite à une initiative qui avait été lancée l’année dernière, avec l’arrivée d’une forte délégation d’hommes d’affaires libanais, juste avant la pandémie. Et malheureusement, le suivi de cette visite a été freiné un peu par ladite pandémie. Aujourd’hui, on est venu annoncer au ministre l’installation d’un bureau régional de consultations spécialisé en ingénierie. C’est un bureau qui vient soutenir le Plan d’accélération de la Transformation du Gabon (PAT), et en même temps, vient soutenir l’intégration tant souhaitée au niveau régional », a déclaré Son Excellence Madame Aline Younes.

En mêlée de foule, M. Hisham Nasser a indiqué que le choix s’est porté sur Libreville en raison de son accueil légendaire, avant d’ajouter : « Nous avons une compagnie d’ingénierie, installée au Moyen-Orient et qui compte plus de cent ingénieurs formés et Europe et aux États-Unis. Nous travaillons dans le domaine de l’infrastructure, du bâtiment et du planning avec une expérience avérée dans ces domaines ».

Il est à rappeler que les relations gabono-libanaises sont régies par un ensemble de conventions dont celle portant sur les consultations diplomatiques. Il ressort dudit accord que les Parties signataires tiendront des consultations sur les thématiques du développement de la coopération bilatérale et multilatérale relative aux aspects politiques, économiques, culturels, scientifiques, techniques et humanitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *