Financement Urgent des entreprises : Jean Marie Ogandaga en pédagogue !

Financement Urgent des entreprises : Jean Marie Ogandaga en pédagogue !

Jean Marie Ogandaga, ministre de l’économie et des Finances a rendu publique ce jeudi  un tableau explicite des modalités pratiques d’acquisition des mesures d’accompagnement relatives au financement urgent des entreprises dû à la pandémie du coronavirus afin de faciliter la tâche aux bénéficiaires.

Qu’est-ce que le FUE ?

Le FUE est créé pour soutenir les petites et moyennes entreprises ou industries (PME/PMI) et les très petites entreprises ou industries (TPE/TPI) impactées par la crise du Covid-19. L’objectif visé par la décision du Chef de l’Etat est de préserver les emplois et de sauvegarder l’activité économique.

C’est un mécanisme de facilité d’accès aux crédits à court terme mis en place par le Gouvernement et les banques commerciales regroupées au sein de l’Association Professionnelle des Établissements de Crédit (APEC).

 

Quelle est la mission principale du FUE ?

Le FUE a pour mission principale de permettre la couverture des besoins de trésorerie d’urgence des entreprises éligibles qui s’engagent à préserver le bassin des emplois. Les besoins de trésorerie à couvrir concernent essentiellement les dépenses de salaires, les loyers, l’eau et l’électricité. Les crédits sont accordés au taux bonifié TTC de 5,5% maximum.

Comment fonctionne le mécanisme?

Étape 1

L’entreprise s’adresse directement à sa banque habituelle pour solliciter le crédit.

Étape 2

La banque transmet le dossier avec son avis motivé au cabinet du ministre de l’Économie pour solliciter le prêt à taux bonifié.

Étape 3

Sur avis du Comité technique, le Ministre de l’Économie accorde l’autorisation de prêt bonifié par acte individuel.

Étape 4

Sur présentation de l’acte individuel signé par le Ministre de l’Économie, la banque procède à la mise en place du prêt et au décaissement des fonds.

A noter que, ces mesures de financement d’urgence de la trésorerie des entreprises et du moratoire sur les échéances de crédits bancaires des entreprises sont désormais effectives.

Les entreprises légalement constituées sont donc invitées à se rapprocher de leurs établissements bancaires.

Source: MEF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *