Gabon : l’ARTF a un nouveau chef !

Gabon : l’ARTF a un nouveau chef !

Le nouveau secrétaire éxécutif de l’autorité de régulation ferroviaire (ARTF), Patrice Aboubacar NENDJO, a pris officiellement ses fonctions le jeudi 06 mai 2021 dernier.

La cérémonie de passation de service au siège national de l’autorité de régulation ferroviaire a été dirigée par le ministre des Transports, Brice Constant PAILLAT, en présence de plusieurs invités dudit secteur.

Pas de jour férié ni de week-end prolongé quand on prend la tête d’une institution qui gère le chemin de fer gabonais.

Nommé lors du Conseil des ministres en sa séance du jeudi 29 avril 2021, Patrice Aboubakar Nendjot qui succède à Prosper Ekomesse comme secrétaire exécutif de l’ARTF sera à pied d’œuvre dès son premier jour.

Il n’y a pas une minute à perdre. Le nouveau patron de l’ARTF le sait: il aura désormais la mission de s’assurer de l’état d’exploitation optimale sur le plan commercial, technique et sécuritaire du chemin de fer Transgabonais, qui joue un rôle prépondérant dans le développement économique et social du Gabon, ainsi que pour désenclaver l’intérieur du pays.

En d’autres termes, il devra piloter l’exécution du Programme de remise à niveau de la voie (PRN), qui consiste au remplacement des traverses en bois par des traverses bibloc sur 647 km de voies ferrées, le traitement complet des 83 zones identifiées comme instables, la réhabilitation et la construction des gares, et l’amélioration continue des conditions de travail des agents de l’ARTF.

Mais également s’atteler à rendre opérationnels et exécutoires tous les textes d’application issus de la loi d’orientation sur les transports en matière ferroviaire.

Dans ce sens le ministre des transports a invité le nouveau responsable à ne ménager aucun effort pour que l’Autorité de régulation des Transports ferroviaires dont il a désormais la charge joue pleinement son rôle afin de contribuer à résorber le problème des déraillements récurrents des trains.

Pour rappel l’ARTF a été créée par l’ordonnance N°017/PR du 25 février 2010. Dotée d’une autonomie technique, administrative et financière, elle veille au respect et à l’application de la réglementation en matière ferroviaire, ainsi qu’au respect des engagements réciproques du concessionnaire et du concédant.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *