Grève des dockers du Port d’Owendo : L’OPRAG prend les choses en main

Grève des dockers du Port d’Owendo : L’OPRAG prend les choses en main

Entamé depuis plusieurs jours, la grève des dockers a eu écho auprès de l’autorité portuaire. L’Oprag a donc entrepris des actions pour ramener la sérénité afin de permettre la reprise normale des activités portuaires.

Lors de la réunion de conciliation ouverte ce jour entre l’OPRAG et le groupement professionnel des acconiers du Gabon (GPAG) et du personnel – collectif et syndicats , la direction générale s’est voulue pédagogue. Elle a tour à tour pris connaissance des différentes revendications et reconnu la légitimité de ces dernières vu leur rôle au niveau du port.

Soucieuse de préserver un climat social apaisé en sa double qualité d’autorité et de police portuaire, la direction générale de l’office des ports et rades du Gabon a émis le souhait de la reprise des activités d’acconage le plus rapidement que possible.

Pour rappel, les grévistes réclament pour l’essentiel, la fixation d’un salaire de base et des indemnités (assiduité, ancienneté, risques, paniers, salissure, responsabilité, jours fériés, finition par navire, navire et rendement) ainsi qu’une couverture sociale (assurance).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *