Guerre en Ukraine : l’indignation du Gabon face aux mauvais traitements infligés aux déplacés africains

Guerre en Ukraine : l’indignation du Gabon face aux mauvais traitements infligés aux déplacés africains

Alors que de nombreux Africains, pour la plupart des étudiants, tentent comme des centaines de milliers d’Ukrainiens de rejoindre vaille que vaille les pays voisins, les accusations de comportements racistes aux frontières ne cessent de se multiplier. Une situation qui a amené le représentant permanent du Gabon auprès de l’organisation des Nations unies  (ONU), Michel Xavier Biang à réagir lors d’une réunion du conseil de sécurité sur le maintien de la paix et la sécurité en Ukraine.

» je voudrais ici une fois de plus, donner écho à la situation des personnes qui fuient la guerre en particulier de nombreux ressortissants africains. En effet, nous continuons de recevoir des témoignages insoutenables de plusieurs d’entre eux qui sont exposés à des mauvais traitements durant leur exode, du fait de leur origine », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter plus loin: « qu’il est évident qu’en situation de guerre, toutes les peines doivent être considérées avec le même sérieux parce que la douleur n’a pas de faciès. Chaque larme de douleur doit activer notre émotion et notre instinct de condamnation sans que soit ausculté au préalable la couleur des yeux dont elle coule. L’indifférence devant une telle misère humaine est aussi indécente et insupportable que l’odieuse discrimination elle-même ».

En attendant que l’Union africaine (UA) apporte les réponses appropriées face au drame que vivent les ressortissants africains en Ukraine, osons espérer que la voix du représentant permanent du Gabon auprès de l’organisation des Nations unies sera entendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *