La dette publique du Gabon franchit les 6264 milliards de francs

La dette publique du Gabon franchit les 6264 milliards de francs

La dette publique du Gabon a atteint en 2020 un nouveau sommet historique de 17,2 % pour se situer à 6 264,9 milliards de FCFA, indiquent les derniers chiffres de la direction générale de la Dette. Si certains tentent de minimiser le problème, il devrait être pris très au sérieux.

Sans surprise, après avoir déjà fortement augmenté, la dette publique gabonaise a explosé en 2020.
Bien que les deux composantes (extérieure et intérieure) aient simultanément augmenté, cette évolution est principalement imputable au stock de la dette intérieure qui croit de moitié.
L’accroissement du stock de la dette extérieure est dû au renforcement des engagements auprès des bailleurs de fonds multilatéraux (appuis budgétaires du FMI et de la BAD) et de la progression de la dette contractée auprès du marché financier international (utilisation partielle de l’Eurobond 2031 au refinancement de celui de 2024), nonobstant la diminution des emprunts auprès des créanciers bilatéraux et commerciaux.
La hausse de la dette intérieure provient de la consolidation de toutes les composantes.
La dette bancaire a augmenté du fait de la reconsolidation des engagements de l’Etat envers BGFIBank et de la prise en charge du stock dû à Ecobank Gabon.
L’accroissement de l’encours du moratoire est lié aux travaux de validation de la Task-force sur la dette intérieure.
L’encours sur la dette envers le marché financier local s’est renforcé suite à la forte sollicitation de ce marché.
Le portefeuille de la dette demeure dominé par la dette extérieure (64,7 % du stock total) qui perd toutefois 7,8 points comparativement à 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *