Le Gabon élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Gabon élu membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Gabon a remporté ce vendredi 11 juin un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2022-2023, après avoir fait carton plein, remportant 183 voix sur 193 possibles, a-t-on appris de plusieurs sources.

Le Gabon va donc marquer son entrée au sein de l’organe le plus puissant des Nations unies à partir de janvier 2022.

Des messages de félicitations sont arrivent de nombreux pays du monde entier.

Sur sa page Facebook, le président de la République, a indiqué qu’il s’agit d’une « d’une éclatante victoire diplomatique pour (son) pays mais également une lourde responsabilité. »

« Le Gabon, qui est très attaché au multilatéralisme et à la coopération entre les Nations, ne ménagera aucun effort pour participer à l’effort de paix, de sécurité, d’équilibre et de stabilité dans le monde », a ajouté Ali Bongo Ondimba.

Enfin, le numéro un gabonais a également adressé ses félicitations à l’autre pays africain, élu aujourd’hui. « Mes félicitations également au Ghana, pays frère, qui a été élu le même jour à un siège de membre non permanent au sein du Conseil de sécurité de l’ONU », s’est réjoui Ali Bongo Ondimba.

Le Conseil de sécurité de l’ONU est composé de 15 pays membres, dont cinq ayant un droit de veto. Il s’agit de la Chine, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Russie. Les autres sont élus suivant des règles de rotation géographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *