Categories À la une Économie

Ministère de l’économie et des finances: JMO donne le cap!

Et si l’on revenait à ces priorités qui montrent le sens du bon fonctionnement d’une administration. A ces valeurs cardinales qui guident une action et les notions sur lesquelles il faut s’appuyer. La restauration de l’image de l’administration, le combat contre la corruption dans ce département en charge de mettre en oeuvre la politique budgétaire fiscale et financière de l’État, la qualité de service et l’importance du changement d’État d’esprit quant aux services des usagers. Et plus encore la discipline, le sens de responsabilité ainsi que l’importance de la restauration d’un cadre de travail de qualité bien sûre gage de l’efficacité.

Lors de cette réunion de prise de contact, ce 12 décembre 2019, Jean Marie Ogandaga rencontre tous les responsables de son département ministériel. Ministre délégué, secrétaires généraux, inspecteurs généraux des services, conseillers des ministres et tous les directeurs généraux étaient présents.

Nouer le dialogue, décliné sa feuille de route et transmettre la vision du chef de l’État, Ali Bongo Ondimba à travers le gouvernement chapôté  par le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale. Le membre du gouvernement a appelé de ses vœux à une administration républicaine, qui n’a ni affiliation politique, ni couleur syndicale encore moins d’appartenance provinciale.

Mais surtout une administration débarrassé des maux qui la minent. Les passes droits, le favoritisme, la corruption ne peuvent perdurer. Dans ce sens , le ministre de l’économie et des finances a annoncé la réactivation des conseils de discipline, des inspections de services ( mise en place des fiches de contrôle et celles de notations des agents ) et la mise en place d’un dispositif de gestion par la direction centrale des ressources humaines ( DCRH).

Quelques instructions fermes ont également été données par Jean Marie Ogandaga. Notamment la réorganisation des conditions d’obtention des postes de responsabilités. 10 ans pour être directeur général, 5 ans directeur et 3 ans pour être chef de service. Il a également instruit pour la remise en place des coordinations générales pour la gestion des institutions qui accompagnent le pays dans son plan de relance économique à savoir le FMI, la Banque mondiale, la BAD, la BEAC, l’AFD et bien d’autres. Autres instructions et pas les moindres. La mise en place d’un système d’informations cohérent afin d’avoir une base de données unique, la réfection et curage de tous les bâtiments administratifs et bureau du ministère et l’instauration au sein du ministère d’un climat de dialogue franc entre les responsables et les agents.

Ce jour, le ministre de l’économie et des finances, Jean Marie Ogandaga a appelé les uns et les autres à un sursaut d’orgueil afin de redonner à ce ministère clé ses lettres de noblesse. Agir ensemble, responsables et solidaires.

Ethan de sillon.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *