[Opinion] Le problème de l’éducation et de la culture national méritent un séminaire

NZE EBA Brice Bertin,l’auteur est Enseignant et chercheur, Surveillant au C.E.S Alibadeng à Libreville.

Avec cette contribution il n’a pas la prétention d’avoir une « philosophie de l’éducation et de la culture nationale »; M. NZE EBA préfère donc relever simplement quelques thèmes qui lui sont chers et sur lesquels il a beaucoup travaillé dans son enseignement, dans ses recherches. Il évite ici les discussions trop techniques ou trop détaillées au profit d’une présentation plus spontanée. Selon lui, le responsable des conflits, des guerres, de la haine, des inégalités parmi les hommes est tout simplement le mot qu’on appelle <<Éducation >>.

Réflexion et définition du mot <<Éducation >>

Dans toute chose, il y a toujours un commencement et c’est le commencement qui donne l’orientation. Si tu commences bien, tu termines bien. Si tu commences médiocre, tu termines médiocre. Une maison est conditionnée par son sous-bassement et l’être humain est conditionné par son éducation.

Éducation =Formation : C’est la manière dont chacun ou chaque groupe social va s’y prendre pour assurer la formation d’un être-humain.

Éducation, la clé de succès (paix et développement)

L’éducation se repose sur un langage et la langue se repose sur la parole et la parole se repose sur les mots, et les mots sont créés en fonction de la nature. Les mots sont créés pour qu’on les vive et non pour qu’on les récite ; nous devons vivre les mots.
Exemple :
Le mot élève : élevé physiquement, moralement et spirituellement en respectant le règlement intérieur de l’école.

L’élève répond à quatre critères :
_La propriété
_La ponctualité
_cahier à jour
_cahier propre
Pour être élève, il faut répondre à ces quatre critères.

Dix mots responsables de la paix et développement

Enfant, élève, parent, école, enseignant, culte, culture, coutume, tradition, État.
La confusion et le non- respect de ces dix mots entraîne l’échec total d’un pays.

Comment résoudre le problème de l’éducation en Afrique ?

Organisation d’un séminaire sous le thème :<<La définition de ces dix mots >>
Les participants dudit séminaire :
-Les directeurs d’écoles (03)
-Les conseillers pédagogique (03)
-Les inspecteurs pédagogique (03)
-Les chefs d’établissement (03)
-Les enseignants chercheurs des universités (03)

Culture nationale

L’objectif d’une culture nationale c’est pour éviter que nos langues et nos ethnies disparaissent pour les générations futures.

Définition de la culture

C’est un support mistico-spirituel d’un pays, d’un peuple ou d’une personne.

Comment faire pour avoir une culture nationale?

Le Gabon est un pays qui regorge neuf (09)provinces avec plus de 52 ethnies d’où 52 cultures (chaque ethnie avec sa culture).

Dans les 52 cultures, quelle est la culture qui peut être nationale ?

Pour avoir une culture nationale, chaque province doit d’abord faire des préliminaires pour trouver la culture qui va représenter la province (02 cultures par province) d’où 18 cultures.

Phase des préliminaires à Libreville (stade de l’amitié)

Construire 18 box démontables pour les représentants des provinces de leur culture c’est à dire chaque représentant un box.
Leur donner 24 h pour venir nous dire c’est telle culture de telle province qui peut être notre culture nationale.

Organisation d’une cérémonie de connexion entre les génies des côtes du Gabon et le peuple gabonais.

Construction des installations pour la cérémonie de connexion.

Organisation d’un 2ème séminaire national sous le thème :<<La définition de ces dix mots >>.
Les participants dudit séminaire national seront les parents et les enseignants.

La rédaction

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *