Categories À la une Politique

Première Conférence Internationale sur l’Afforestation et le Reboisement à Brazzaville : Brice Clotaire Oligui Nguema prend part aux travaux

Ce 03 juillet 2024, sur invitation de son homologue, le Président Denis Sassou Nguesso de la République du Congo, le Général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, Président de la République gabonaise, foullait les pieds à Brazzaville. Accueilli à sa descente d’avion par le Premier Ministre congolais Anatole Collinet Makosso, cette venue marque sa participation à la première Conférence Internationale sur l’Afforestation et le Reboisement.

Plus tard, Brice Clotaire Oligui Nguema a eu un tête à tête avec le Président congolais au Palais Présidentiel de Brazzaville. Au cours de cette rencontre fructueuse, les deux leaders ont discuté non seulement de la coopération bilatérale entre leurs nations, mais aussi des progrès réalisés dans le processus de transition politique au Gabon.

Revenons à l’essentiel, sur cet événement d’envergure, qui se déroule du 02 au 05 juillet, et qui réunit plus de 1500 participants, parmi lesquels des Chefs d’État, des gouvernements et divers acteurs engagés dans la lutte contre les changements climatiques.

L’objectif de cette conférence est de réfléchir sur des solutions concrètes afin de répondre à l’urgence climatique mondiale en se concentrant sur la lutte contre la déforestation.

Les travaux ont débuté avec un segment dédié aux experts au Centre de Conférence International de Kintele, où les participants ont discuté de la mise en œuvre d’une stratégie globale pour inverser la dégradation environnementale causée par la déforestation et le changement climatique.

Cette conférence entend mettre en place une collaboration internationale renforcée pour protéger notre environnement commun et lutter contre les effets dévastateurs du changement climatique. Elle illustre également l’engagement continu de l’Afrique à jouer un rôle clé dans la formulation et la mise en œuvre de solutions durables face à une crise climatique mondiale en constante évolution.

Edouard Dure

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *