Transport aérien: entre la Gabon et l’UE climat de confiance!

Transport aérien: entre la Gabon et l’UE climat de confiance!

Ça y est ! Le lundi 9 décembre, la commission européenne de sécurité jugeait bon que le Gabon sorte de la liste noir des pays dont les compagnies aériennes n’étaient pas permises de voler vers les états membres de l’Union européenne. La clé de cette réussite reposait pour beaucoup sur la stratégie en matière de sécurité initié par le directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile ( ANAC) , Arthur Nkoumou Delaunay depuis sa prise de fonction en 2017. Et le prix spécial du président du conseil de l’OACI décerné en fin septembre dernier au Gabon pour ses efforts dans la mise en oeuvre des normes de sécurité aérienne  confirmait déjà cet effort abattu par nos autorités en terme de sécurité aérienne.

Classé sur la liste noir depuis 2008, suite aux défaillances constatées par les experts de l’OACI lors d’un audit en 2007. Le Gabon voit ici ses efforts être récompensés.

Les experts européens de l’OACI ont au terme d’un audit effectué du 29 janvier au 6 février dernier constaté que le pourcentage de mise en conformité des normes de sécurité aérienne dans notre pays avait presque triplé en moins de 2 ans. Passant de 26% à près de 73%. Cette conformité a été mis en exergue lors de l’audition du directeur général de l’ANAC en novembre dernier. Ce qui fait du Gabon, le pays qui a le plus progressé en matière de sécurité.

Cette évolution appréciable en terme sécuritaire tient aujourd’hui une place non négligeable pour nos compagnies aériennes sur leurs cartes de vols. Et leur a permis de redéployer les ailes sur les lignes européennes.

Édouard Dure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *