Categories Société & culture

Passation de service à la DGTT : Anatole Kabounou Onkoni prend l’engagement de relever le défi d’en rayer l’étiquette de vendeurs de documents de transport qui plane sur cette administration !

Le tout nouveau directeur général de la direction générale des transports terrestre (DGTT), Anatole Kabounou Onkoni  est officiellement entré dans ses fonctions le 7 novembre dernier  dans les locaux de ladite direction. Tout en invitant le personnel de la direction à travailler avec lui main dans la main, il a pris l’engagement de mener à bout avec abnégation la mission que lui a confié le ministre de la tutelle.

IMG_20171107_115723

La salle abritant le bureau du directeur général de la DGTT était devenue trop exiguë pour contenir le parterre d’hommes et de femmes venus assister à la prise de service d’Anatole Kabounou Onkoni. La cérémonie a été la plus sobre que possible avec trois allocutions. Dans un premier temps, le représentant du ministère, le secrétaire général Lola Mvou Jona, a lancé les hostilités. Sans trop entrer dans les détails, il a invité le directeur général entrant à faire preuve d’ouverture d’esprit et de bonne collaboration.

Pour le directeur général sortant, Clémence Loupdy, les jours passés à la tête de la DGTT ont été pour elle, une très grande expérience. « Conscient que je venais dans un département que je ne connaissais pas, que j’étais loin de maîtriser, et que j’avais besoin vraiment des uns et des autres, de votre appui, pour avancer. Vous ne m’avez pas marchandé votre soutien, j’ai beaucoup appris à vos côtés, sur ce secteur qui est vaste, très étendu, très important et je vous en remercie sincèrement », a témoigné Clémence Loupdy et qui a prodigué des conseils à son remplaçant.

Quand à ce dernier, il dit mesurer à juste titre, tout le poids de la responsabilité qui l’incombe en cette charge. Anatole Kabounou Onkoni a, avec foi et engagement fait la promesse de tout mettre en œuvre pour relever le défi de la concrétisation de la grande ambition du Président de la République relayé par le ministre de transport, Estelle Ondo. « Le Programme d’actions du gouvernement, sera notre document fondamental de référence qui se déclinera en plan de travail annuel où le suivi évaluation sera coordonné par les dispositifs et selon les mécanismes existants et susceptibles d’être améliorés en fonction des exigences stratégiques », a-t-il ajouté. Il a également déclaré pouvoir compter sur la disponibilité de tous les cadres et de tout le personnel de ladite direction  et d’en rayer l’étiquette de vendeurs de documents de transport qui plane sur cette administration.

Clémy

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *