Clémence Mezui Me Mboulou s’en est allée !

Clémence Mezui Me Mboulou s’en est allée !

Clémence Mezui Me Mboulou  vient de rendre l’âme dans la nuit du mercredi à jeudi 24 septembre de suites de maladie.

L’annonce de son décès a été rendue publique ce jeudi matin par sa famille biologique  » « J’ai la douleur de vous annoncer le décès cette nuit de ma maman chérie Clémence Mezui Me Mboulou. Je remercie le Ciel pour la mère que j’ai eu. Elle valait des légions d’hommes, le symbole même de la force et de l’amour réunis en une personne. Je t’aime maman. » a indiqué  sur sa page Facebook,  un de ses enfants, Minouche Ndèye Fatou.

A cette annonce, les réactions n’ont pas tardé. D’abord sa famille politique qui a salué la mémoire d’une femme engagée,
une femme de conviction, battante et courageuse avant d’indiquer dans le même communiqué  que « Le Secrétariat Exécutif  du PDG, présente à la famille durement éprouvée, ses condoléances les plus attristées, et l’assure de son soutien multiforme en cette douloureuse épreuve. »

De même pour Marc Ona Essangui, membre de la société civile libre, qui lui a rendu un hommage à la femme politique et à la grande soeur : « Je viens ce matin rendre un hommage à cette dame, Clémence Mezui. Au-delà des divergences d’opinions au plan politique, Clémence est restée cette grande sœur qui me respectait beaucoup et je savais le lui rendre. Repose en paix grande sœur. »….et bien d’autres…

Celle qui était militante de l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) de Zacharie Myboto, directeur de cabinet de ce dernier lors de la campagne électorale comptant pour les élections présidentielles de 2005 face à Omar Bongo Ondimba.

Et qui en 2009 quitta ledit parti pour rejoindre le Parti démocratique gabonais. Et devenir porte-parole du candidat Ali Bongo Ondimba cette même année.

Celle qui occupa tour à tour les postes de Conseil politique et porte-parole de la présidence et Conseiller spécial chargé des questions sociales.

Celle qui fut nommée au Secrétariat exécutif du PDG et l’une des porte-paroles de ce parti. Et qui qui fut enlevé à l’issue du dernier congrès ordinaire tenu à Libreville en 2017, s’est éteint au Centre hospitalier universitaire d’Angondjé où elle était admise.

La rédaction

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *