Magloire Ngambia enfin libre !

Magloire Ngambia enfin libre !

En prison depuis le 10 janvier 2017 pour des détournements présumés de deniers publics, Magloire Ngambia ancien ministre de la promotion des investissements, de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Transports et des Travaux publics recouvre sa liberté après avoir reconnu les faits.

Devant le tribunal spécial de Libreville, ce jeudi 24 septembre, l’ancien ministre a sollicité la clémence du juré tout en reconnaissant les faits qui lui étaient reprochés. Notament la réception des rétrocommissions et autres avantages, dont la plus emblématique est liée au défunt homme d’affaires Guido Santullo.

Indulgent et grâce à la plaidoirie de ses conseils, le procureur a donc requis à ce dernier une amende de 100 millions et comme réclusion les 3 années déjà passées au pénitencier de Libreville.

Comme dit un adage  » une faute avouée est à moitié pardonnée  » et l’autre moitié étant déjà pardonné par la détention préventive.

Le procureur a donc requis à ce dernier une amende de 100 millions et comme réclusion les 3 années déjà passées au pénitencier de Libreville.

Un véritable oups pour les siens, membre de sa famille amis et connaissance qui appellent depuis son incarcération à sa libération.

 

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *