Enseignement sur l’ESSR: Le Ministère de l’Education Nationale lève  le voile

Enseignement sur l’ESSR: Le Ministère de l’Education Nationale lève  le voile

Au travers d’une communication, le Ministère de l’Education Nationale, chargé de la Formation Civique vient à apporter des éclaircissements sur la confusion entretenue par certains en matière de l’enseignement de l’Education à la Santé Sexuelle et de la Reproduction (ESSR).

Dans son message, le ministère tient à rappeler, qu’en sa qualité de garant des enseignements pré primaires, primaires et secondaires au Gabon, les cours dispensés en l’ESSR dans nos établissements depuis plusieurs années, vise principalement à préparer les élèves à une bonne gestion de la phase d’adolescence, de façon à leur éviter le décrochage scolaire, les grossesses précoces, les infections et autres maladies sexuellement transmissibles. Dans cette optique, cet enseignement permet aux élèves d’acquérir des connaissances, de développer des compétences et des valeurs leur permettant d’avoir une santé sexuelle saine et d’afficher des comportements socialement et intellectuellement responsables.

Soutenu par des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), notamment les organisations du système des Nations Unies en date du 04 juin 2023, la Commission Nationale gabonaise pour l’UNESCO, a signé un accord de partenariat d’exécution avec l’UNESCO portant sur la formation des personnels d’encadrement dans six (06) provinces, en vue de la vulgarisation de l’enseignement de l’ESSR afin d’atteindre les objectifs visés.

C’est donc dans la perspective d’améliorer cet enseignement, tout en évitant des incompréhensions sémantiques, des ajustements et approfondissement qu’ont été apportés dans les programmes en 2019, notamment au secondaire pour le niveau de 5e, précisément dans le chapitre 1, portant sur « l’orientation sexuelle » est désormais intitulé : l’approche genre ; et le chapitre 2, quant à lui, abordant les “relations hommes-femmes en ESSR s’intitule dorénavant : les violences en milieu scolaire.

Cependant, le Ministère trouve judicieux de rappeler que les éléments querellés sont contenus dans le guide de l’Enseignant de l’ESSR, conçu en 2012, qui est un outil pédagogique destiné à l’usage exclusif de l’enseignant en vue de la préparation des enseignements, tout en respectant scrupuleusement les programmes et les progressions officiels.

A cet effet, le ministère rassure les populations que les progressions à dérouler pour le niveau de 5e au secondaire ne mentionnent pas la tendance homosexuelle telle que déclinée dans certains écrits. Et déplore profondément la campagne d’intoxication injustifiée, faite actuellement sur l’enseignement de l’ESSR et invite les auteurs et complices de cette forfaiture au ressaisissement.

Pour terminer, le Ministère a réaffirmé son attachement aux valeurs, à la culture et aux us et coutumes en vigueur en République Gabonaise. Par ailleurs, le ministère offre la possibilité à toute personne et/ou toutes les organisations, qui le souhaitent, de consulter les curricula ainsi que les progressions déroulés aux pré-primaire, primaire et au secondaire, et de se rapprocher des services techniques compétents, pour compléments d’informations pour ce qui est des contenus d’enseignement de l’ESSR.

Jean 1er

Laisser un commentaire