Session ordinaire du conseil des ministres de la CEEAC: Régulariser la situation !

Session ordinaire du conseil des ministres de la CEEAC: Régulariser la situation !

Un contexte très particulier pour cette session ordinaire du conseil des ministres de la CEEAC à laquelle prenait une part active par visioconférence le ministre de l’économie et de la relance, Jean Marie Ogandaga, le 23 novembre dernier. L’économie mondiale connaît des turbulences dues à la crise sanitaire et celles des états de l’Afrique centrale subissent les contrecoups. Il y’avait donc beaucoup de raison de remettre les choses dans l’ordre.

D’abord, par un audit des comptes de la CEEAC. Dans ce sens le Conseil des ministres a adopté le rapport d’activités présenté par la Commission et a soutenu sa proposition de réaliser ledit audit.

Autre l’audit, il a été recommandé à la commission de régulariser la situation budgétaire de l’exercice 2020 en soumettant un projet de budget dont le financement des États membres sera exclusivement fondé sur le paiement des arriérés de 40%.

Mais également de mener une réflexion sur la clé de répartition des contributions des États membres au budget de la communauté au regard du contexte économique et social actuel des États.

Après avoir exhorté les États membres de s’acquitter de la totalité de leurs arriérés de contributions pour permettre à la communauté d’atteindre ses objectifs.

Le conseil des ministres a pour terminer, adopté le rapport d’activités présenté par la Commission et a soutenu la proposition par les éléments de la passation de service notamment l’effectivité du personnel du Secrétariat général, l’état du patrimoine, la situation financière, les créances et les dettes.

En clair il était question de Parler de la CEEAC mais pas seulement, cette session aura aussi permis de renforcer les liens d’amitié entre les différents états membres.

La redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *